Un examen civique pour devenir français

Nelly OlinC’est officiel. L’acquisition de la nationalité française sera désormais soumise à la réussite d’un examen civique. La procédure actuelle de naturalisation impose déjà un entretien individuel avec un agent de la préfecture de police qui vérifie les connaissances linguistiques du candidat et son degré d’assimilation des mœurs et usages en France. Cet entretien comportera désormais un jeu de questions standard prouvant les connaissances du futur citoyen de la République.

Le postulant devra notamment savoir ce qu’est l’égalité entre hommes et femmes, être au courant de l’interdiction de la polygamie ou de l’excision, connaître ses obligations liées au travail ou à l’impôt ou bien encore connaître les couleurs du drapeau français. «On ne peut pas savoir vivre dans un pays quand on n’en connaît pas les règles élémentaires», a expliqué le ministre délégué à l’Intégration, à l’Egalité des chances et la Lutte contre l’exclusion, Nelly Olin, lors de la présentation du dispositif à l’Office des migrations internationales de Nantes. Et de rappeler que «la priorité c’est surtout l’apprentissage de la langue française».

Les principes fondamentaux de la République
Créé par la loi Sarkozy du 26 novembre 2003 sur l’immigration - en complément d’un examen linguistique- l’examen civique était jusqu’à présent facultatif. Désormais, il sera obligatoire. En cas d’échec, le candidat pourra repasser l’examen. Cette disposition devrait entrer en vigueur le 1er juin prochain.

Chaque candidat à la nationalité française se verra désormais remettre «un Guide des droits et devoirs du citoyen français» au moment de retirer le dossier de naturalisation à la préfecture. Ce guide, dont la maquette a été présentée ce lundi 11 avril à l’Office des migrations internationales de Nantes par la ministre Nelly Olin, servira de socle à cet examen civique. Ce livret présente «les principes fondamentaux de la République». Il explique notamment l’organisation administrative et politique des pouvoirs en France, ainsi que les principes Liberté, Egalité, Fraternité. Un jeu de 200 questions sera également mis à la disposition des services des préfectures chargés de faire le bilan de connaissances civiques des candidats, en plus de l’examen, par les services préfectoraux, de leur situation familiale et professionnelle.

Lien permanent • Imprimer • Commentaire

Trackback uri

http://www.cititest.com/blogs/examen-civique/un-examen-civique-pour-devenir-francais/trackback/

Laisser un commentaire




Made with WordPress and a search engine optimized WordPress theme • Sky Gold skin by Denis de Bernardy